22.05.2018 - Actualité politique et juridique

Rédigé par Mireille Delmas-Marty, Patrick Chamoiseau et Michel Le Bris, "l'Appel de Saint-Malo" lancé dimanche 20 mai lors du festival Etonnants voyageurs demande la mise en place d'une gouvernance mondiale pour la gestion des migrants.

02.06.2017 - Actualité politique et juridique

L’aide à l’embauche PME cessera de s’appliquer au 30/06/2017. De ce fait, seules les embauches en CDI ou en CDD de 6 mois au moins réalisées au plus tard le 30/06/2017 avec une prise de poste à cette date, ouvriront droit à cette aide.

Pour tout renseignement complémentaire : https://www.economie.gouv.fr/entreprises/embauche-pme

En mai 2016, le Premier ministre a confié à l’inspection générale des affaires culturelles (IGAC) et à l’inspection générale des finances (IGF) une mission d'évaluation de la politique de soutien à l'économie du livre et du cinéma en régions. Le rapport a été publié en février dernier. il est consultable ici.

01.12.2016 - Actualité politique et juridique

Une Nuit de la lecture dans les bibliothèques et les librairies le 14 janvier 2017. C'est l'événement que propose le ministère de la Culture et de la Communication en collaboration avec les acteurs du livre et de la lecture.

Plus d'informations en cliquant içi.

01.07.2016 - Actualité politique et juridique

Mardi 28 juin a été présentée une étude du Centre national du livre, confiée à Ipsos, sur les jeunes, dans leurs rapports au livre et à la lecture. Menée à l’échelon national, elle porte sur un échantillon de 1 500 jeunes, âgés de 7 à 19 ans. Ils ont été interrogés en ligne, du 25 mai au 1er juin 2016, sur leurs pratiques en termes de lecture ; leurs perceptions, leurs motivations ou leurs freins à lire des livres ; leurs sources de prescription et leurs modes de procuration des livres ; leurs loisirs.

Toutes les informations et l'étude à télécharger sur www.centrenationaldulivre.fr

En mars dernier, le Médiateur du livre présentait une recommandation suite à la saisine qu’avait déposée le Syndicat de la Librairie Française. Ce dernier avait constaté que des ventes directes opérées par des éditeurs appliquaient des rabais supérieurs aux 5 % qu’autorise la loi Lang. Un litige que le Médiateur a examiné, mais sa recommandation divise l’interprofession...

La suite de l'article sur www.actualitte.com

Le Syndicat de la librairie française (SLF), représente les 3 000 libraires indépendants français. Le Club Action des Labels Indépendants Français (CALIF), qui défend et soutient les autres commerces culturels, regroupe les autres commerces culturels de proximité, notamment les disquaires et les commerces de vidéos, et organise chaque année le Disquaire Day dont la dernière édition s'est déroulée le 18 avril 2015.

******

Dans le cadre de l'examen de la loi « Croissance, activité et égalité des chances économiques », dite « loi Macron », le Sénat a adopté un amendement visant à généraliser l'ouverture dominicale des commerces culturels sur l'ensemble du territoire.

Sur l'ensemble des commerces culturels indépendants, seule une minorité ouvre actuellement le dimanche, là où l'activité le justifie, à proximité de marchés ou dans des zones touristiques. Les commerces culturels indépendants ne sont pas demandeurs d'une dérogation généralisée au repos dominical, une telle dérogation ne se justifiant pas sur le plan économique. En effet, l'ouverture dominicale, en dehors des exceptions liées à la présence d'un marché ou d'une zone touristique, n'est pas rentable pour des commerces à forte intensité de main d'œuvre tels que les commerces culturels (deux fois plus d'emplois que dans les chaînes culturelles, trois fois plus que dans la grande distribution). L'ouverture dominicale entraîne une répartition différente des achats de livres, de CD et de DVD sur la semaine davantage qu'une croissance nette du chiffre d'affaires, le temps de lecture n'étant pas extensible.

La dérogation introduite par le Sénat est par ailleurs ambiguë dès lors que n'existe aucune définition des « commerces de détail de biens culturels ». La grande distribution qui vend des biens culturels relève-t-elle de cette dérogation ? Les chaînes spécialisées sont-elles également concernées alors qu'elles ne réalisent plus qu'une part minoritaire de leur chiffre d'affaires avec les livres, les disques et les DVD [1] ? Si tel était le cas, les commerces culturels indépendants se retrouveraient désavantagés par rapport à des chaînes qui pourraient ouvrir le dimanche avec un personnel réduit et des charges inférieures.

Par ailleurs, la dérogation générale au repos dominical n'est pas une réponse à la concurrence du commerce électronique, sauf à considérer qu'il faudrait également ouvrir la nuit ! Depuis plusieurs mois, les librairies indépendantes progressent alors que la vente en ligne marque le pas, voire régresse [2]. Cette évolution prouve que c'est principalement en se distinguant d'Internet et en offrant un service de qualité au niveau de l'accueil, du conseil, de la diversité de l'offre et des animations que l'on peut développer sa clientèle et son chiffre d'affaires.

Source : http://www.syndicat-librairie.fr

Les organisations The Authors Guild, Authors United et l'Association américaine des libraires ont réclamé mardi 14 juillet 2015 l'ouverture d'une enquête anti-trust sur le géant de la vente en ligne pour abus de position dominante. Amazon, qui fête ses vingt ans, est accusé d'augmenter sa part sur le prix des livres, et de limiter volontairement la vente de certains ouvrages.

Source : Lacroix.com

26.05.2015 - Actualité politique et juridique

Souhaitée par Fleur Pellerin et mise en œuvre par le Centre national du livre, "Lire en short", la grande fête du livre pour la jeunesse a officiellement été lancée ce matin au Ministère de la Culture et de la Communication et aura lieu sur tout le territoire français du 17 au 31 juillet 2015.

L'objectif de cet événement national populaire et festif est double : promouvoir le livre et la lecture auprès des jeunes est son ambition première ; transmettre le plaisir de lire, objectif au cœur des actions qui sont organisées durant cette grande fête.

"Lire en short" repose sur trois idées fortes : la date retenue est celle du temps libre et des loisirs en famille ; le livre et la lecture vont à la rencontre du public, et non l’inverse ; un cadre pluriartistique irrigue la manifestation.

"Aucun jeune de France ne doit être tenu éloigné des livres" car "le livre est un viatique vers l’universel" comme l'a souligné Fleur Pellerin. La lecture "représente bien souvent le premier contact avec la culture, c'est la plus démocratique des pratiques culturelles" : "chaque livre qu’elle placera entre de jeunes mains marquera sa réussite" a déclaré la ministre de la Culture et de la Communication. Avant de conclure : "Avec cette grande fête du livre pour la jeunesse je veux offrir aux jeunes le meilleur : la lecture".

En savoir plus sur www.lire-en-short.fr

Kindle Unlimited, Iznéo, Youboox et et Youscribe devront se mettre en conformité avec la loi sur le prix du livre numérique, selon l’avis de la médiatrice du livre saisie par la ministre de la Culture.

Plus d'infos sur Livreshebdo.fr

Certaines personnes choisissent de combattre avec courage, détermination, intelligence et humour. Ces personnes nous éclairent et nous aident à comprendre un monde complexe et souvent obscur. Il est juste choquant, révoltant, inadmissible qu’elles subissent une violence telle que celle de ce triste jour.

L’Association des Librairies Atlantiques en Aquitaine tient à témoigner son soutien et sa vive émotion auprès de la rédaction de Charlie Hebdo, de ses familles et amis, et de toute la profession.

Coline Hugel, Présidente

 

05.12.2014 - Actualité politique et juridique

À l'occasion du renouvellement du protocole d'accord entre la Région et la Drac, l'Aquitaine a signé son premier contrat de filière du livre en Aquitaine 2015-2017, cosigné le 25 novembre 2014 par le ministère de la Culture et le CNL, dans le cadre de sa nouvelle politique de contractualisation avec les territoires.

13.11.2014 - Actualité politique et juridique

A la Commission européenne, on n'est pas prêt d'en avoir fini avec Google. C'est tout du moins le message que l'Union européenne a voulu faire entendre lors du passage de témoin entre Jaoquin Almunia et Margrethe Vestager pour le poste de commissaire européen chargé de la concurrence, rapporte Clubic.

Malgré une enquête antitrust déclenchée voici déjà quatre ans, le géant américain reste dans le viseur de la Commission européenne, et ce dossier est loin d'être refermé. Dans un premier communiqué, Margrethe Vestager assure que Google est toujours observé à la fois sur la question des données personnelles et sur le plan de sa position dominante, un fait qui peut nuire au pluralisme des médias sur la Toile.

13.11.2014 - Actualité politique et juridique

Laurence Engel, conseillère maître à la Cour des Comptes, a été nommée médiateur du livre par décret en date du 5 septembre 2014.

Cette nouvelle autorité, créée par l'article 144 de la loi du 17 mars 2014 relative à la consommation, doit contribuer à assurer la transparence au sein de la filière et à préserver les équilibres économiques entre les acteurs du secteur. Le médiateur du livre est chargé de la conciliation des litiges portant sur l’application de la législation relative au prix unique du livre. Il intervient également dans le règlement des différends portant sur l'activité éditoriale des éditeurs publics. Il est nommé pour une durée de trois ans renouvelable.